Revenir à Artistes ayant fait l’objet d’un article important dans nos revues

Lisa REHSTEINER

Lisa REHSTEINER, Cendres - amidon - bleu, 1981

Lisa REHSTEINER, Cendres – amidon – bleu
1981, 2,70 x 8 x 4,50 m

Lisa Rehsteiner, artiste d’origine suisse, a été révélée en 1975 par sa sélection à la 7e Biennale Internationale de tapisserie de Lausanne.

Formée à l’école des arts Décoratifs de Bâle, elle a pratiqué la tapisserie de haute lice aux Etats Unis, puis en Espagne.

Très vite elle décide d’entreprendre un œuvre personnelle et d’abandonner cette technique. Elle conservera pourtant tout au long de son travail, une prédilection pour le matériau textile.

Lisa Rehsteiner, qui a dès le début revendiqué une démarche conceptuelle, est une artiste assez rare dans le milieu de l’art textile. Dès 1976, elle procède à une analyse de certains points de couture et de broderie qu’elle réalise souvent à grande échelle sur treillage métallique et qu’elle laisse inachevés. Elle introduit un travail sur les épissures (lien entre deux fil ou cordes), tandis qu’elle installe des cadres dans l’espace, les faisant dialoguer avec le lieu et l’architecture.

Sélectionnée en 1981 pour la 10e Biennale de la Tapisserie de Lausanne, elle expose une installation importante de seize pièces de toile de lin, intitulée « Cendres, amidon, bleu« . Ce titre témoigne d’un aspect important de son travail : la référence à un motif, à une technique, à une coutume ancienne. Dans le cas de cette œuvre, il s’agit de se réapproprier les produits utilisés autrefois par les lavandières pour les lessives. Les éléments ponctués d’accidents, de reprises, de fils tirés, tendus sur des cordes, pouvaient être disposés dans l’espace suivant différentes positions. Elle procède selon la même démarche pour une œuvre placée dans le chœur de l’église de Vichte en Belgique en 1982. Il s’agit de fragments de tissus colorés évoquant les couleurs d’autrefois de l’église, ainsi que les craquelures de ses vieux murs.

Pour comprendre son œuvre, on peut aussi évoquer son travail autour de la technique de la vannerie, exposé à Lausanne en 1981, ou les grandes figures inspirées par le jeu ancien de la ficelle (jeu de main avec une ficelle consistant à faire des figures, dont la première est un berceau), exposé à Barcelone et Paris en 1983.

Par sa démarche personnelle, ses analyses très poussées des techniques du passé et ses grandes installations, Lisa Rehsteiner a été dans les années 80 une artiste très créative et très ancrée dans les préoccupations de son temps.

Si vous voulez connaître les numéros de Textile/Art qui contiennent des articles sur cet artiste, tapez son nom dans le moteur de recherche situé en haut de la page.

Lien Permanent pour cet article : http://www.textile-art-revue.fr/artistes/artistes-ayant-fait-lobjet-dun-article-important-dans-nos-revues/lisa-rehsteiner/