Revenir à Artistes ayant fait l’objet d’un article important dans nos revues

TAPTA

TAPTA - 1979 - Structure-textile - 30,5 x 24 x 13,5cm

TAPTA, Structure-textile
1979, 30,5 x 24 x 13,5cm

Tapta, née Maria Wierusz Kowalski en 1926 à Koscian en Pologne et décédée le 27 décembre 1997 à Bruxelles, est une sculptrice belge.

Elle étudie à l’École Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre à Bruxelles, puis séjourne au Congo belge de 1950 à 1960. Elle dirige l’atelier de sculpture souple à La Cambre de 1976 à 1990, et l’atelier « Structure » de la Fondation de la Tapisserie à Tournai à partir de 1980.

Après les sculptures textiles faites de cordages très structurés de ses débuts, dans les années 70, elle choisit le néoprène, caoutchouc synthétique, souple et rigide à la fois.

Dès les années 80, Tapta interroge la flexibilité des matériaux, la rigueur et la radicalité des lignes et des formes, la couleur noire qui intensifie l’énergie et la tension. Une démarche minimaliste et qui se pose aussi en critique du monde contemporain et du monde postindustriel.
En 1985, elle présente « Voûtes flexibles », à la station Veeweyde du Métro de Bruxelles.

Elle crée des espaces –spirales, parcours, passages – où il n’y a ni intérieur, ni extérieur – comme des lieux de transition, de médiation et de liberté.
Déployées au sol ou debout, les structures noires et mates se lisent comme une écriture sobre et énergique où alternent les pleins et les vides.
C’est ce qu’elle montrera en 1985 avec « Transit » et en 1992 avec « Lieu de transition », au musée en plein air du Sart-Tilman, à l’Université de Liège,

En permanence rivée à sa recherche, Tapta confronte ensuite ses œuvres à l’élément liquide. Après les sculptures flottantes conçues pour le lac de Monate et la lagune de Venise, elle privilégie les espaces dédoublés, la structure et son reflet dans l’eau. Comme pour « Esprit Ouvert« , plan d’eau et sculpture en acier – Bruxelles, en 1997.

A l’occasion du 10e anniversaire de sa disparition, une exposition a eu lieu le 19 janvier 2008 dans l’ancien atelier de l’artiste. Cette exposition a rassemblé autour de quelques œuvres de Tapta, des créations conçues spécialement pour ce lieu par 9 plasticiens, anciens élèves, assistants ou artistes amis.

Parmi les principales expositions internationales auxquelles elle a participé, figurent en 1969 la 4e Biennale Internationale de Lausanne ainsi que la 10e en 1980. En 1981, elle est présente au Musée d’art moderne de la ville de Paris et en 1985 à l’exposition « Fibres Art 85 » au musée des arts décoratifs, Paris.

Si vous voulez connaître les numéros de Textile/Art qui contiennent des articles sur cet artiste, tapez son nom dans le moteur de recherche situé en haut de la page.

 


Sites internet :

Site Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Tapta

Lien Permanent pour cet article : http://www.textile-art-revue.fr/artistes/artistes-ayant-fait-lobjet-dun-article-important-dans-nos-revues/tapta/