Retour à Informations diverses

A lire : MODE et VETEMENTS, RETOUR aux TEXTES

Publié le 30/7/2020 –

Adolphe de Meyer, photographie publiée dans Harper’s Bazaar, 2605, novembre 1929, p. 79. Sonia Delaunay, Tissu simultané no 162, 1926, jersey de laine imprimé 5 couleurs à la planche de bois, 32 × 25 cm, Paris, musée des Arts décoratifs, 40409. © MAD, Paris, photo Jean Tholance. © Pracusa 20200709.

512 pages et 100 illustrations.

Sortie le 12 septembre 2020
Sous la direction de Damien Delille et Philippe Sénéchal

L’ambition de l’anthologie Modes et Vêtements est de réunir les contributions d’une trentaine d’historiennes et historiens de la mode, de l’art et de l’économie, de théoriciens et de sociologues universitaires, de conservateurs de musée et de spécialistes des textiles, afin de fournir une vision historique et critique complète des manières d’écrire la mode et le vêtement.

Des histoires de modes, il en existe une pléthore depuis que les moralistes et les essayistes, les archéologues et les historiens, les écrivains et les sociologues s’en sont emparés. De ces récits fourmillant de détails techniques et de visions partiales, nous pouvons tirer de nombreux enseignements pour interpréter l’évolution de la silhouette et de la parure à travers les âges… La tâche de l’historien consiste à décrire, analyser et interpréter ces faits vestimentaires, à comparer, à croiser les données et à combler les manques de ressources par l’apport des inventaires après décès, des coupures de presse, des faits légendaires et des témoignages plus personnels. Derrière chaque habit se cache aussi la description d’une technique et d’un savoir-faire unique, la conception et la vision d’une mode revendiquée, les aléas de création d’un grand couturier, les étapes de confection conduites par une chaîne de production – première d’atelier, mannequin, styliste ou couturière – et les fantasmes véhiculés par le monde de la consommation – journaliste, photographe ou fashionista. Ce sont ces retours aux textes dont il est ici question : réinvestir la source primaire pour mieux envisager les modes vestimentaires, leurs retours et leurs excès, leurs hésitations et leurs emprunts, leurs illusions et leurs condamnations.

La première partie s’intéresse à la manière dont le visuel et le textuel circulent dans les différents supports de la mode. La deuxième partie s’appuie sur cette ambivalence entre art et consommation, afin d’envisager le rôle des lois somptuaires et les manières politiques d’imposer le costume civil dans les cours d’Europe, durant la période moderne. La troisième partie s’interroge sur les fondements de la discipline, en rappelant le rôle des arts dans l’histoire du costume. La quatrième partie consolide l’idée selon laquelle le vêtement est vecteur d’identités. La cinquième partie engage une exploration à la fois temporelle et géographique du vêtement, tandis que la dernière partie revisite l’histoire de la mode en Europe, à partir des métiers et des protagonistes qui l’ont construite.

Lien Permanent pour cet article : http://www.textile-art-revue.fr/autres-actualites/informations-diverses/a-lire-mode-et-vetements-retour-aux-textes/