↑ Revenir à Informations diverses

Deux mannequins de bois deviennent tapisserie

Publié le 15/6/2016 –

Manufacture d'Aubusson d'après Man Ray, Shadows, 1938, tapisserie

Manufacture d’Aubusson d’après Man Ray, Shadows, 1938, tapisserie

En 1938, la collectionneuse Marie Cuttoli mène un projet qui lui tient particulièrement à cœur. Elle rencontre le photographe surréaliste Man Ray et lui fait une drôle de requête : elle souhaite transformer une photographie de l’artiste en une gigantesque tapisserie.
Marie Cuttoli, est à la fois une éditrice textile et une collectionneuse d’art, notamment des avant-gardes françaises. À partir des années 20, elle a eut l’idée de demander à des artistes de créer des cartons pour des tapisseries tissées à Aubusson et des tapis réalisés en Algérie, puis en Inde. Elle convainc les artistes, de Picasso à Miró, de Laurens à Arp, et finance les tissages qui sont exposés à la Galerie Jeanne Bucher à Paris, dès 1935.

Pour Man Ray, c’est une première !

Le tissage a été réalisé par l’atelier Pierre Legoueix à Aubusson en 1938. Cette œuvre participe du projet de Marie Cuttoli de réaliser des tapisseries des avant-gardes françaises et de faire connaître cette production textile inédite, en particulier aux États-Unis. Grâce à la volonté du Docteur Barnes et de Grace McCann Morley, conservatrice du Museum of Art de San Francisco, elle organise un voyage outre-Atlantique. Cette tournée américaine dure quatre ans, au cours desquels les artistes qu’elle a fait tisser à Aubusson sont exposés dans de nombreux musées américains (San Francisco, Chicago, Boston, Baltimore, etc.). Shadows fait partie des œuvres exposées au cours de ce voyage exceptionnel.

Man Ray, Mr and Mrs Woodman, 1927-1945, photographie © MAN RAY TRUST / ADAGP, Paris 2016

Man Ray, Mr and Mrs Woodman, 1927-1945, photographie © MAN RAY TRUST / ADAGP, Paris 2016

Le carton est issu d’un tirage photographique de Man Ray, selon la technique qui lui était chère : le photogramme. Ce tirage appartient à la série, souvent érotique, réalisée à partir de mannequins de bois : « Mr. And Mrs. Woodman ».

En ce moment même, la Cité internationale de la tapisserie tente d’acquérir, Shadows, l’unique tapisserie réalisée d’après une photographie de Man Ray. Afin de sauver cette tapisserie unique d’un acquéreur privé et alors qu’elle était promise à une vente internationale, l’État a décidé de préempter Shadows en avril 2016.
Pour que cette œuvre exceptionnelle puisse rejoindre les collections nationales, la plateforme Agoradon lance une grande campagne de financement participatif.

Participez ici à l’acquisition de la tapisserie Shadows


Notez que jusqu’au 17 juillet 2016, le carton original de Man Ray est exposé au Musée d’art moderne de la Ville de Paris !

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.textile-art-revue.fr/autres-actualites/informations-diverses/deux-mannequins-de-bois-deviennent-tapisserie/