Revenir à Informations diverses

Ouverture au public de l’atelier de restauration de tapisseries du Mobilier national

Publié le 18/5/2018 –

L’atelier de restauration de tapisseries du Mobilier national, ouvrira désormais ses portes au public, chaque jeudi, entre 14h et 16h.

Hébergé au deuxième étage de la Cité internationale de la tapisserie, cet atelier comprend une quarantaine de techniciens d’art répartis sur deux sites, à Paris et à Aubusson.

Les restaurateurs travaillent sur des tapisseries et tapis – principalement des tapisseries de la manufacture des Gobelins (Paris) des XVIIe et XVIIIe siècles – pour le compte de l’État : des œuvres issues des collections publiques d’ameublement du Mobilier national, dont les pièces habillent les hauts lieux de la République (Présidence, Sénat, ambassades, etc.). Ils travaillent également sur les collections patrimoniales du Mobilier national.

Suivant la nature de la commande et la destination de l’œuvre, les techniciens d’art optent pour sa restauration ou sa conservation. Quelle différence entre ces deux traitements ? La première s’applique aux tapisseries destinées à un usage pratique suite à l’intervention (ameublement, tapis), ce qui rend nécessaire le retissage des parties manquantes ou usées. La conservation, quant à elle, intervient dans une logique de stabilisation de la tapisserie, principalement pour les tapisseries murales, afin de rendre sa lecture de nouveau possible sur le plan artistique, tout en altérant le moins possible son état d’origine.

Actuellement, les employés de l’atelier aubussonnais du Mobilier national travaillent à la restauration d’un tapis et à la conservation de plusieurs tapisseries murales et d’ameublement.

Lien Permanent pour cet article : http://www.textile-art-revue.fr/autres-actualites/informations-diverses/ouverture-au-public-de-latelier-de-restauration-de-tapisseries-du-mobilier-national/