Disparition de TANAKA Shôfu

TANAKA Shôfu  田中昭夫 (1936 – 2019) artisan Japonais, hors pair nous a quittés sans faire de bruit à 83 ans.

Alors que nous  célébrons les 160 ans d’ouverture du Japon. Il était d’une autre époque, artisan humble comme le définissait Yanagi Soetsu fondateur du mouvement Mingei. Il avait choisi, de se consacrer à l’impression au « katazome » teint en cuve d’indigo naturel, en fermentation bactérienne à un moment où tous les artisans abandonnaient cette cuve qui prend du temps ! Mais dont les couleurs ont une profondeur autre. Il composait et découpait lui-même ses motifs à partir de motifs traditionnels revisités dans un esprit contemporain. Il assurait seul l’ensemble du process de la confection des pochoirs, la fabrication de la colle de réserve pour l’impression des motifs, montage de la cuve d’indigo et la teinture. Un tour de force exceptionnel, que rien ne laissait paraître de cet homme tranquille, au regard de sage scrutant le monde en souriant. Il aura, comme tous ces grands maîtres, travaillé jusqu’au bout. Une partie de ses œuvres ont rejoint  par chance, à l’automne dernier un musée de Tokyo. Les tissus  de Tanaka font partie de ce génie de la culture textile japonaise  où habilité, maîtrise technique, choix des matériaux, poésie nous émerveillent. Espérons que des jeunes inspirés prendront la suite.

Lien Permanent pour cet article : http://www.textile-art-revue.fr/disparition-de-tanaka-shofu/