↑ Revenir à Expositions

Cinquième Biennale Textile de Rijswijk 🌐

Du 16 mai au 24 septembre 2017

Musée Rijswijk
Herenstraat 67
2282 BR Rijswijk
Pays-Bas.

Vingt-quatre artistes internationaux montreront leurs travaux faits de fibres. Les techniques textiles traditionnelles comme le tissage, le tricot et la broderie sont combinées à la photographie et aux processus numériques pour exprimer des thèmes sociaux et politiques, ainsi que des histoires personnelles.

Des extraits du texte de Beatrijs Sterk rédigé pour le catalogue nous paraissent intéressants à reproduire :

Ces dernières années, les textiles sont devenus de plus en plus un sujet d’intérêt pour le monde de l’art et sont maintenant présentés dans de nombreuses expositions d’art. Malheureusement, ceux-ci incluent rarement des œuvres de ceux et celles qui se disent artistes textiles, à moins qu’ils n’aient vu leur apogée il y a 40 ou 50 ans et qu’ils soient âgés ou décédés.
Jusqu’à présent, les circuits d’exposition pour l’art et l’art textile étaient plus ou moins fermés l’un de l’autre. Cependant, un nombre croissant d’artistes issus d’autres disciplines qui utilisent du textile sont maintenant exposés dans des expositions d’art textile. C’est à juste titre perçu comme un enrichissement. Est-ce que les murs de séparation sont en panne?
La Biennale Textile de Rijswijk est un bon exemple de ce développement, car elle présente à la fois l’art des « beaux-arts » et l’art textile. La Biennale est un développement logique issu de la Biennale Rijswijk Paper qui a eu lieu au Musée Rijswijk depuis 1996. Si les arts du papier et des textiles sont séparés en néerlandais, dans les pays anglophone ils sont unis par le concept de Fibre Art. C’est pourquoi les Biennales du textile ont débuté en 2009 pour s’assurer que les textiles ne seraient pas exclus. L’objectif des deux Biennales est de montrer les éléments innovants du textile contemporain et de l’art du papier en termes artistiques et matériels. Leur accent sur l’innovation a conduit la majorité des artistes à travailler avec des textiles de manière nouvelle et souvent surprenante. Alors que la biennale de Rijswijk est très appréciée pour ces références aux textile, seulement 6 des 23 artistes choisis cette année sont encore liés aux traditions textiles et peuvent être perçus comme des artistes textiles.

Les artistes : Kristina Aas et Karina Presttun (Norvège), Maryam Ashkanian (Iran), Susanna Bauer (Angleterre), Renato Dib (Brésil), Jenni Dutton (Angleterre), Nigel Hurlstone (Angleterre), Henry Hussey (Angleterre) ), Daun Jeong (Corée), Kate Just (Australie), Alice Kettle (Angleterre), Rieko Koga (Japon / France), Karoline H Larsen (Danemark), June Lee (Corée), Tamar Mason (Afrique du Sud), Janaina Mello Landini (Brésil), Sophia Narrett (États-Unis), Laima Oržekauskienė-Ore (Lituanie), Jon Riis (États-Unis), Agnès Sébyleau (France), Hannalie Taute (Afrique du Sud), Cristiàn Velasco (Chili), Murat Yildiz (Turquie) ), Ji Seon Yoon (Corée). (communiqué de presse)

Lien Permanent pour cet article : http://www.textile-art-revue.fr/expositions-en-cours/cinquieme-biennale-textile-de-rijswijk/