Revenir à Expositions

Trésor échangé : des textiles indiens pour les marchés mondiaux 🌐

Du 26 janvier au 9 juin 2019

Musée d’art Herbert F. Johnson
Université de Cornell
114 avenue centrale Ithaca
New York

Reconnue depuis des siècles comme la source des textiles de coton et de soie fins, l’Inde a produit certaines des traditions textiles les plus novatrices au monde. Couvrant cinq cents ans d’histoire du commerce florissant de l’Inde en Asie du Sud-Est, en Europe et au Japon, cette exposition explique pourquoi les textiles indiens étaient demandés dans le monde entier.

Les textiles présentés, tirés de la collection de Banoo et de Jeevak Parpia, racontent une histoire fascinante du commerce mondial et expliquent comment les artisans indiens ont conçu et fabriqué de manière ingénieuse des produits d’une beauté et d’une sophistication techniques étonnantes.

Certains des textiles indiens les plus anciens sont des fragments de coton imprimés et peints trouvés en Indonésie. Le commerce maritime qui consistait à fournir des textiles indiens aux marchés de l’Asie du Sud-Est en échange d’épices a d’abord été réalisé par des marchands arabes, persans et indiens, puis dominé par des commerçants portugais, néerlandais et britanniques, ce qui a accru la demande de chintz et de broderies indiens Asie et Europe.

Lien Permanent pour cet article : http://www.textile-art-revue.fr/expositions-en-cours/tresor-echange-des-textiles-indiens-pour-les-marches-mondiaux-%f0%9f%8c%90/