Revenir à 2013

Gobelins par Nature – Eloge de la Verdure – XVIe-XXIe siècle

Galerie des Gobelins – Paris

9 avril 2013 – 19 janvier 2014

Eva JOSPIN, Forêt

Eva JOSPIN, Forêt

Dans cette exposition, à travers des tapisseries et des pièces de mobilier, la représentation de la nature est interrogée. Les frondaisons des verdures et des paysages des XVIe et XVIIe siècles rejoignent celles de, Buri, Hadju, Alechinsky, Prassinos, Traquandi… Ainsi, il est possible de voir que le thème de la nature est toujours vivant, à travers des créations modernes et contemporaines tissées dans les manufactures nationales des Gobelins et de Beauvais. La technique reste la même au service de représentations aux formes renouvelées qui s’inspirent du gros plan et se rapprochent de l’abstraction.

On remarque une intéressante conversation entre les Saisons de Le Brun et celles de Lurçat, grandes tapisseries de 15 m2 et les « mille-fleurs » du XVe siècle se mêlent au fleurs sauvages de Dom Robert. Une attention particulière est à porter sur la nature morte à la fontaine de Jean Picart Le Doux pour la qualité de sa composition et la réussite de son tissage.

En parallèle de l’exposition Gobelins par Nature, carte blanche a été donnée à Éva Jospin pour réaliser une Forêt monumentale. Travaillant à partir d’une ressource unique, le carton, un matériau pauvre et contraignant car ni souple ni rigide, l’artiste taille, découpe, colle, assemble, redécoupe pour faire jaillir son motif (tronc, racine, feuillage, branchage..). Le résultat opère à la fois comme écran et comme espace de projection dans lequel le spectateur peut s’évader à l’envi. Un très beau travail.

http://www.mobiliernational.culture.gouv.fr/fr/expositions/actualites

Lien Permanent pour cet article : http://www.textile-art-revue.fr/historique-2/anciennes-news/2013-2/gobelins-par-nature-eloge-de-la-verdure-xvie-xxie-siecle/