Revenir à 2015

Capes de paseo, de la simplicité à l’apparat

jusqu’au dimanche 25 Octobre 2015

104283842_oMusée des Cultures Taurines
6 rue Alexandre Ducros
Nîmes

Sous le titre Capes de paseo, de la simplicité à l’apparat, l’exposition met en valeur un des éléments textiles fastueux qui accompagne le costume du torero, la cape de paseo. Le capote de lujo ou capote de paseo est en effet un des éléments incontournables du trousseau taurin, lié à son histoire et à son évolution, que ce soit dans sa forme la plus modeste, un manteau d’une grande simplicité battant les mollets du torero, ou sous celle d’un objet d’apparat et de luxe, drapé sur l’épaule gauche du maestro et porté lors du paseo d’ouverture de la corrida.

Construite en trois volets, grâce aux prêts de collections publiques espagnoles et de prêts de collectionneurs privés, l’exposition interroge l’histoire et la symbolique de ce vêtement, montre l’attrait qu’il a pu exercer sur des créateurs contemporains, et présente pour la première fois au public un ensemble unique de capes créé entre 2011 et 2015 par Antonio López Fuentes, directeur de la sastrería Fermín à Madrid. Celui-ci, reconnu comme le plus grand créateur actuel de costumes de lumières dont il fournit les plus célèbres noms de la tauromachie française, espagnole et sud-américaine, a laissé libre cours à sa créativité et à son savoir-faire pour imaginer un ensemble éblouissant et exceptionnel où se conjuguent l’art de la tauromachie et de la broderie.

Le sujet choisi met en exergue, une fois de plus, l’extraordinaire passion d’une ville et d’une institution pour la culture taurine, concentrée pour l’occasion en un demi-cercle de tissus, quintessence du luxe taurin qui accompagne le torero avant le combat mais – contradictions de la tauromachie – jamais lors des moments culminants de la faena.

Lien Permanent pour cet article : http://www.textile-art-revue.fr/historique-2/anciennes-news/2015-2/capes-de-paseo-de-la-simplicite-a-lapparat/