Revenir à 2016

Pascal Jaouen, brodeur haute couture

Du 2 juillet au 31 août 2016

Le Petit Echo de la Mode
Place du Maillet
22170 Châtelaudren

Créateur de prête à porter haut de gamme, Pascal Jaouen a véritablement modernisé la broderie et le costume traditionnel breton. De mousseline en fil de soie, de belle matière en excellence, de profusion en scintillement, ces créations revisitent le vestiaire breton. Son travail est à voir au Petit Écho de la Mode.

À la direction de l’École de broderie d’art de Quimper, qu’il a créée en 1995, Pascal Jaouen transmet aussi sa passion pour ce savoir-faire millénaire tout en l’inscrivant dans notre époque.

Les salles d’exposition se trouvent dans une ancienne imprimerie qui est un patrimoine exceptionnel et emblématique. Ce bâtiment est un mastodonte architectural qui s’érigera tout au long du 20ème siècle comme un pilier de la vie économique et sociale locale. Ici étaient notamment imprimés le magazine du Petit Echo de la Mode et ses fameux patrons-modèles.

Rappelons que ce titre avait un tirage d’un million et demi d’exemplaires à son apogée en 1950 et a eu une parution d’une durée de cent ans : de 1880 à 1983.

Chaque famille de Châtelaudren a un lien très étroit avec « Le P’tit Echo ». Plusieurs générations d’une même famille y ont travaillé allant jusque quatre générations dans la même période ! Dans ses années d’intense activité l’imprimerie a employé jusque 250 personnes.

 Lancé en 1880 par un couple breton des Côtes du Nord, Charles Huon De Penanster et son épouse Claire, le journal du Petit Echo de la Mode s’installe d’abord à Paris sous les Editions de Montsouris. Il est destiné aux mères de familles et leur apprend à créer leurs vêtements grâce aux patrons-modèles qui y sont insérés et à tenir la maison. Il aborde aussi l’éducation des enfants et propose même un roman à épisodes. Charles-Albert De Penanster prend la suite des éditions de Montsouris au décès de son père et installera une grande partie de l’imprimerie à Châtelaudren en 1922, afin de bénéficier notamment de la turbine hydroélectrique alimentée par l’étang.

En plus du magazine du Petit Echo de la Mode et des patrons-modèles, les Editions de Montsouris développent aussi d’autres titres comme les revues pour enfants Lisette et Pierrot, ainsi que le titre Rustica qui existe encore aujourd’hui.

Après avoir surfé sur toutes les vagues, s’adaptant au faste ou à la difficulté des époques (dont les 1ère et 2ème guerres mondiales), l’activité connaît un déclin vers les années 70 : l’arrivée de la télévision a perturbé les modes de publicités et les patrons-modèles ont souffert du développement du prêt-à-porter. Ainsi Le Petit Echo de la Mode après un siècle d’existence.

http://petit-echo-mode.fr/expositions/

Lien Permanent pour cet article : http://www.textile-art-revue.fr/historique-2/anciennes-news/2016-2/pascal-jaouen-brodeur-haute-couture/