Revenir à 2018

Un Fil Immaculé, Rieko Koga

Du 17 mai au 16 juin 2018

Pierre-Yves Caër Gallery 
7, rue Notre-Dame de Nazareth
75003 Paris

Le travail de broderie et d’installations textiles de Rieko comporte une dimension méditative et spirituelle très forte. En effet, pour l’artiste, qui a grandi à Tokyo, dans un quartier comportant de nombreux temples bouddhistes, les textiles, qui font le quotidien de sa vie, apportent, par leur légèreté, leur douceur, leur origine naturelle, un sentiment de paix et de sérénité proche de l’idée qu’elle se fait du sacré.

Rieko Koga travaille des matières naturelles, lin ou coton. Elle y alterne éléments graphiques et détails figuratifs qui sont fortement influencés par le travail de sa mère calligraphe. Elle imagine des motifs et crée son propre alphabet. En superposant des couches de fils, Rieko dissimule des vœux et des secrets. Elle s’inspire en cela des senninbari, pièces de tissus hautement symboliques sur lesquelles les Japonaises brodaient des petits points avant de les glisser dans les poches de leurs maris qui partaient à la guerre. Ces petits morceaux de tissus symbolisaient l’énergie des femmes et portaient bonheur aux hommes.

Travaillant aussi bien sur des petits que sur des grands formats, Rieko Koga brode au cœur de la matière. Les réseaux complexes de fils et de points serrés donnent à son travail une dimension presque sculpturale.

Lien Permanent pour cet article : http://www.textile-art-revue.fr/historique-2/anciennes-news/2018-2-2/un-fil-immacule-rieko-koga/