Revenir à Artistes ayant fait l’objet d’un article important dans nos revues

Antti LOVAG

Antti Lovag, Maisons-bulles

Antti Lovag, Maisons-bulles

Antti Lovag, né en 1920 en Hongrie, est un architecte « habitologue », spécialisé dans les « maisons bulles » et l’architecture organique.

Il suit d’abord des cours d’architecture navale à Stockholm en Suède puis poursuit ses études à l’École des beaux-arts de Paris où il arrive en 1947. Il travaille en particulier aux côtés de l’architecte Jean Prouvé.

C’est à partir des années 1960,  qu’Antti Lovag se déclare « habitologue » et développe un concept d’architecture organique inspirée des formes de la nature et en harmonie avec la morphologie humaine. Il étend son travail jusqu’au mobilier qui s’adapte aux courbes de ses habitations.

De 1969 à 1989, il va développer le premier prototype d’une « maison bulle », la maison Gaudet, dont le chantier d’agrandissement permanent durera 30 ans. Située à Tourrettes-sur-Loup (dans les Alpes maritimes) elle a été classée monument historique par le Ministère de la Culture en 1998. Antti Lovag vit d’ailleurs toujours dans ce premier module expérimental qu’il avait construit au début des années 1970. Parmi ses plus belles réalisations de ces mêmes années et ponctuant l’aboutissement de ses recherches « habitologiques », il y a la villa de Pierre Bernard à Port la Galère, commune de Théoule-sur-Mer.

A la différence des maisons aux formes géométriques de l’architecture classique, conçues comme des volumes à diviser, ses habitats se réclamant de l’architecture organique, sont constitués par la juxtaposition de sphères ouvertes les unes sur les autres. Selon le besoin de ses habitants, l’espace peut s’agrandir par la simple adjonction de nouvelles bulles. Aux proportions en 2 dimensions de l’être humain debout, Antti Lovag ajoute celles d’une 3e dimension, la gestualité, puis d’une 4e, le déplacement. La variété des agencements possibles, à partir de cylindres debout ou couchés et de sphères pures ou étirées aux courbes généreuses, est infinie. L’extérieur est la traduction de l’intérieur, les murs, le sol et la toiture se confondent en une seule coque qui enveloppe en continue.

« L’architecture ne m’intéresse pas. C’est l’homme et l’espace humain qui m’intéressent ; créer une enveloppe autour des besoins de l’homme. Je travaille comme un tailleur, je fais des enveloppes sur mesure. Des enveloppes déformables à volonté » (Antti Lovag).

Tout d’abord apparaissent les « maisons bulles » construites en voile de béton, de plus en plus mince, projeté sur un certain type de ferraillage ou de ciment armé de fibres. Mais cet aventurier n’en reste pas là et pour aller au bout de son rêve, il expérimente le matériau textile. Les volumes, les ouvertures sont encore plus modulables. Les structures textiles sont rigidifiées par projection d’un mélange plâtre – mortier spécial armé de fibres de verre, qui en assure aussi l’étanchéité.  Il utilise notamment une technique appelée “tricot tendu”, c’est-à-dire constituée d’arceaux sur lesquels est étirée une membrane.Les techniques explorées sont toujours liées à la quête d’une économie qui soit à la fois temporelle, matérielle et énergétique.

Au-delà de son chemin de bâtisseur – chercheur, Antti Lovag aime à collaborer avec d’autres professionnels du milieu artistique ou du textile. Il encourage aussi l’usager à être créateur et constructeur de son logement. Ainsi il a organisé des stages pour développer ce concept d’auto-constructions. Mais aujourd’hui, les lois de plus en plus draconiennes en matière de construction mettent les projets innovants devant de réelles difficultés, voire impossibilités.

Si vous voulez connaître les numéros de Textile/Art qui contiennent des articles sur cet artiste, tapez son nom dans le moteur de recherche situé en haut de la page.

 


Sites internet :

Site officiel : http://www.anttilovag.org/

Site Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Antti_Lovag

Site du FRAC Centre

Lien Permanent pour cet article : https://www.textile-art-revue.fr/artistes/artistes-ayant-fait-lobjet-dun-article-important-dans-nos-revues/antti-lovag/