Revenir à Artistes ayant fait l’objet d’un article important dans nos revues

June WAYNE

June WAYNE, Grande vague

June WAYNE, Grande vague
Tapisserie basse-lisse
atelier Saint-Cyr (Pierre Daquin), 1976

June Claire Wayne, née le 7 mars 1918 à Chicago, de Dorothy Alice Kline et Albert Lavine, est décédée le 23 août 2011 à Los Angeles.
Elle était une artiste américaine, graveur, créateur de tapisserie et peintre.

Bien qu’elle n’ait pas eu de formation artistique académique, elle a commencé à peindre très tôt et a eu sa première exposition à la galerie Boulevard à Chicago à l’âge de 17 ans, en 1935.
En 1939, elle se rend à New York où elle vit en réalisant des bijoux, tandis qu’elle peint durant ces loisirs. En 1940, elle épouse George Wayne, sergent de l’US Air Force. En 1948, elle apprend la lithographie à Lynton Kistler. Elle illustre des livres puis crée ses propres livres d’artiste. Elle fonde alors l’atelier de lithographie Tamarind en 1960 et en devient la directrice.
Elle y accueille des artistes comme Sam Francis ou Anni Albers.

En 1954, elle rencontre Madeleine Jarry, auteur et experte en tapisserie, et dès 1957 June Wayne conçoit des tapisseries en France qui sont tissées plus particulièrement par la Manufacture des Gobelins, dont elle apprécie le classicisme de la technique. Certains thèmes liés à la matière et la structure du monde reviennent comme des leitmotivs dans ces créations. La vague, qui est pout Wayne une trace d’énergie et une force, est un de ceux là.
En 1975 et 1976, elle expose les tapisseries dont elle a réalisé les cartons à la galerie La Demeure à Paris et lors du 1er festival du film américain de Deauville.

June Wayne a été également impliquée dans le mouvement de l’art féministe en Californie dans les années 1970.

Ses œuvres ont été exposées partout dans le monde et font partie de plusieurs collections de musées, dont le Musée d’Art Moderne et le Los Angeles County Museum of Art.

En 2002, June Wayne devient professeur de recherche au Centre de Rutgers pour l’innovation de l’impression et du papier. Elle a également fait don d’un groupe de plus de 3300 estampes de son travail et de celui d’autres artistes, à la Rutgers Center for Innovative print and paper, qui a créé le June Wayne Study Center and Archive pour abriter la collection.

Si vous voulez connaître les numéros de Textile/Art qui contiennent des articles sur cet artiste, tapez son nom dans le moteur de recherche situé en haut de la page.

 


Sites internet :

Site officiel

Lien Permanent pour cet article : https://www.textile-art-revue.fr/artistes/artistes-ayant-fait-lobjet-dun-article-important-dans-nos-revues/june-wayne/