Retour à Vidéos Art Textile

Casey Jenkins

Casting Off my Womb, 2013

Courtoisie de l’artiste et The Feed © SBS Australia. Courtesy the artist and The Feed © SBS Australia.

 

L’artiste Casey Jenkins parle de sa performance Casting Off my Womb, en soulignant les problématiques de genre à travers la vision du corps de la femme et de ses fluides biologiques. Dans cette œuvre où elle insère une pelote de laine dans son vagin, Casey Jenkins la tricote pendant 28 jours afin de constituer une bande qui varie du blanc originel à celui d’un rouge pourpre intense absorbé par ses règles menstruelles. Dénonçant la forte histoire patriarcale qui se rattache aux réactions des spectateur·rice·s souvent dans le rejet, l’artiste y est à la fois créatrice de l’oeuvre et création en soi par son don de matière. Aux paradoxes du lieu de production du cycle naturel de la vie et d’objet de désir, Casey Jenkins brise les tabous du dégoût, de ce qui pourrait être représenté comme sale et dissimulable dans une société contemporaine aseptisée. C’est aussi confronter la longue histoire textile avec celle des femmes, entre une domestication des corps et la pratique casanière du tricot.
“L’attention de Jenkins à la production non-utilitaire et créative, à la reproduction et à la lenteur dans Casting Off My Womb peuvent être des réponses puissantes aux conditions actuelles d’inégalité entre les sexes, de précarité du travail, de consommation insatiable, de satisfaction immédiate et de croissance économique à tout prix.” Lara Stevens, Theatre Research International Journal.

The artist Casey Jenkins talks about her performance Casting Off my Womb, highlighting gender issues through a view of the female body and its biological fluids. In this work she inserts a ball of wool into her vagina, that Casey Jenkins has knitted for 28 days to form a strip that varies from the original white to an intense purple red absorbed by her menstrual period. Denouncing the strong patriarchal history which is linked to the reactions of the spectators often in rejection, the artist is at the same time the creator of the work and the creation itself through her gift of matter. In the paradoxes of the place of production of the natural cycle of life and as object of desire, Casey Jenkins breaks the taboos of disgust, of what could be represented as dirty and concealable in a contemporary sanitized society. It is also confronting the long history of textile art with women, between the domestication of bodies and the home-based practice of knitting.
“Jenkins’ attention to non-utilitarian, creative production, reproduction and slowness in Casting Off My Womb can be powerful responses to the present conditions of gender inequality, labour precarity, insatiable consumption, immediate gratification and economic growth at all costs.” Lara Stevens, Theatre Research International Journal.

Lien Permanent pour cet article : https://www.textile-art-revue.fr/artistes/videos-art-textile/casey-jenkins/