Disparition de Madeleine Van Doren

Nous avons la tristesse d’apprendre le décès de Madeleine Van Doren, survenu le 15 septembre 2021.

Elle avait été membre du comité de rédaction de la revue TEXTILE/ART durant les années 1980, 81 et 82.

En 1968, elle a participé avec Bernard Point et Jean-Claude Biquand à la création de l’École municipale des beaux-arts/galerie Édouard-Manet, qui est un des plus anciens centres d’art contemporain d’Île-de-France, soutenus par la municipalité communiste de Gennevilliers. C’est un centre d’art de proximité, destiné à l’enseignement des arts plastiques, à la production et à la diffusion de la création contemporaine. Ses objectifs sont de favoriser la découverte et l’accès pour tous aux arts visuels, dans leurs diversités, par la pratique artistique et par la confrontation avec des œuvres et des idées novatrices. Elle l’a co-dirigé pendant plus de vingt ans et a simultanément été la commissaire des expositions de la Galerie Edouard Manet. Elle a soutenu la création textile durant ces années en créant un atelier de tapisserie à la fin des années 70.

En 1991, elle a rejoint le Centre d’art contemporain d’Ivry – le Crédac à Ivry-sur-Seine en tant que directrice et commissaire des expositions jusqu’en 2003. A cette époque elle présida l’association TRAM Réseau art contemporain Paris / Île-de-France regroupant des lieux engagés dans la production et la diffusion de l’art contemporain en Île-de-France. S’étant spécialisée dans les arts audiovisuels, elle a été, depuis 2003, consultante au sein du Fresnoy – Studio national des arts contemporains de Tourcoing.

Elle vivait entre sa maison du Lot et Ivry-sur-Seine, deux lieux qui lui étaient très chers.

Lien Permanent pour cet article : https://www.textile-art-revue.fr/disparition-de-madeleine-van-doren/