Retour à Expositions

« De la fleur au tissu, le coton et la mode masculine »

Jusqu’au 6 décembre 2020

Musée de la Chemiserie et de l’Elégance masculine
Rue Charles Brillaud
36200 – Argenton sur Creuse

Le coton, introduit en Europe dès le 16e siècle, bouleverse, en quelques décennies les habitudes vestimentaires. Au 18e siècle, il est très apprécié des Aristocrates pour les tenues d’intérieur, les négligés ou les chemises, la soie restant l’étoffe préférée des vêtements de dessus. Dans les campagnes, le travail du coton remplace petit à petit le filage de la laine ou du lin afin d’alimenter les indienneries qui se sont développées au cours du 17e siècle. La mécanisation des filatures et des manufactures de tissage permet une production de masse qui bénéficient principalement aux classes populaires. Le passage de la chemise de lin ou de chanvre à celle en coton, plus agréable à porter et à entretenir, entraîne une véritable mutation de la production textile française.

Le développement du commerce du coton profite à l’ensemble des ports français, cependant ce sont dans les villes de Nantes, La Rochelle ou Le Havre que le commerce triangulaire avec l’Afrique et l’Amérique est le plus important. Avec l’abolition de l’esclavage en 1848, ce commerce qui a fait la fortune de grandes familles marchandes cessera.

Le coton est encore aujourd’hui la fibre la plus utilisée dans l’industrie textile.

L’exposition présentée au Musée de la Chemiserie et de l’Élégance masculine met l’accent sur l’histoire de cette fibre textile, sa production, son commerce, ses techniques d’impression et de tissage. Les collections d’hier et d’aujourd’hui illustrent la forte présence du coton dans le vêtement masculin et en particulier dans la chemise.

http://www.museedelachemiserie.fr/exposition-de-la-fleur-au-tissu-le-coton-et-la-mode-masculine/

Lien Permanent pour cet article : https://www.textile-art-revue.fr/expositions-en-cours/de-la-fleur-au-tissu-le-coton-et-la-mode-masculine/