Revenir à Expositions

Design on air 🌐

Du 26 juin au 13 octobre 2019

Oskar Zieta, Zieta BazAir, installation view © Simona Cupoli

CID – CENTRE D’INNOVATION ET DE DESIGN
Le Grand-Hornu
Rue Sainte-Louise 82
B-7301 Hornu

L’exposition explore les relations entre le design et l’air, le plus irréel et à la fois le plus essentiel des quatre éléments. Invisible, intangible, immatériel. Mais aussi omniprésent et vital.

L’exposition Design on air appréhende la thématique de l’air sous divers angles, du matériau gonflable à l’injection de gaz dans des processus de fabrication ; de l’air en mouvement à la question de la qualité de l’air. Si la recherche de matériaux et techniques de production innovants ou la recherche d’atouts fonctionnels, comme la sécurité et le confort, prend parfois le dessus, l’air évoque surtout la magie du volatil, du fugace, de l’éthéré. Sans toutefois que l’un n’exclue l’autre.

Nous voulions savoir ce qu’il en était dans le design », explique Chris Meplon, commissaire de l’exposition. « De nos jours, d’éminents penseurs considèrent l’air comme une puissante métaphore de notre temps. La légèreté, la volatilité, le flou, la multiplicité de l’air (toujours sous une forme composée : un mélange de gaz) expriment bien la manière dont nous ressentons le monde au XXIe siècle. L’invisible, l’insaisissable, l’insondable nous paraissent aussi déterminants, voire menaçants, pour l’homme et son environnement que ce que nous pouvons observer par nos sens avec certitude. »

« Bulles », « Globes » et « Écumes » (Blasen, Globe, Schäume) sont autant de métaphores spatiales utilisées par Sloterdijk pour décrire l’histoire de l’humanité. Le XXIe siècle est, selon lui, le siècle de l’« écume », assemblage de petites bulles extrmement fragile, instable et éphémère. Comme le montre l’exposition, l’écume, les bulles de savon, les nuages stimulent avec force l’imagination des designers et leur pouvoir d’évocation poétique fait émerger leurs formes un peu partout. L’air agit donc aussi comme une puissante métaphore dans l’univers du design. Pour reprendre les termes du Limbourgeois Jan Boelen, expert en design, le design est devenu « a ghost in the cloud » (un fantôme dans les nuages, NDLT). Il ne se définit plus de manière univoque. La discipline est multiple, mixte, relativement insaisissable…, mais elle n’est certainement pas « rien » !

Quelque quatre-vingts projets – mélange de pièces uniques et de productions de masse – ont été retenus, tant de designers internationaux consacrés que de jeunes talents belges et étrangers.

Lien Permanent pour cet article : https://www.textile-art-revue.fr/expositions-en-cours/design-on-air-%f0%9f%8c%90/