Revenir à Expositions

Tomás Saraceno ☀︎

☀︎ Vue par Textile/Art et vivement recommandée

Du 17 octobre 2018 au 6 janvier 2019

© Photography by Studio Tomás Saraceno, 2016

Palais de Tokyo
13, avenue du Président Wilson
75116 Paris

Tomás Saraceno nous prend dans les toiles des araignées. Celles-ci mènent la belle vie depuis plusieurs mois au Palais de Tokyo pour construire le projet de l’artiste qui organise l’évolution de leur travail au sein de volumes de verre, associant des espèces solitaires avec d’autres sociables pour obtenir différentes formes de structures tissées.

Né en 1973 en Argentine, il est pleinement dans son époque. Par sa pratique d’abord, collective, collaborative – à Berlin, son vaste atelier est un lieu de recherches, de rencontres, de confluences. Par ses préoccupations aussi : ses œuvres, à la croisée des disciplines, mêlent formes poétiques, dimensions architecturales et constructions scientifiques. Son art s’invente au contact de ce qui est extérieur à l’art, et c’est ce qui rend sa démarche passionnante.

En 2015, à bord d’un ballon « Aérocène », il établit un record en effectuant le premier et plus long vol habité avec pour toute énergie la seule chaleur du soleil. La toile de cette montgolfière – qui s’est offert un vol d’essai lors de la COP 21 à Paris – est entièrement composée de sacs en plastique récupérés.

En regardant les araignées, je réalise que je fais partie d’un écosystème en évolution… J’ai vécu une expérience intérieure très marquante avec un chaman en Argentine. Une véritable “jam session cosmique” qui m’interroge sur la façon dont l’homme trouve sa place dans la nature, avec les autres êtres vivants, sans être dans une position de domination. Dans cette exposition, j’ai essayé de partager, d’être attentif aux autres, d’amplifier certaines voix habituellement inaudibles, qu’il s’agisse de considérer ces araignées comme des participantes à part entière, faire entendre des ondes dans l’air, donner à voir des particules invisibles. Pour moi, observer, conserver, exposer ces toiles d’araignées, révéler leur beauté, la diversité de leurs formes selon les espèces, c’est montrer que nous sommes entourés d’incroyables œuvres d’art !

https://www.palaisdetokyo.com/fr/evenement/air

Lien Permanent pour cet article : https://www.textile-art-revue.fr/expositions-en-cours/tomas-saraceno/