Revenir à 2015

Plissés, tricotés de Anne Guibert-Lassalle

du 8 au 30 août 2015 du mercredi au dimanche, de 15h à 19h.

tableau-pelote_pluie sur la c�teMoulin de Blanchardeau,

Lanvollon 22290

 

Sculpter le fil, tordre le tissu, tricoter jusqu’à ce que la poésie devienne nourriture, énergie et envol. Plier, presser en volutes et en vagues. Les propositions de Anne Guibert-Lassalle sont infinies pour réemployer les matières, perdre les mots et les images dans des gestes d’une technicité très simple.

Notre préférée : un tableau phénoménologique qui se réinvente à chaque tricotage, Pluie sur la côte, fait de cordon de coton de 170 mètres et de peintures textiles. Il permet de retricoter un tableau de 41 cm sur 35 cm. Peint, puis réduit à l’état de pelote, le tableau attend d’être retricoté par quelqu’un pour redevenir visible. Mais sera-ce exactement le même tableau ? Chaque tricoteur exerçant sur le fil peint une traction différente, il fera surgir une image toujours un peu décalée. Le tableau-pelote propose une image à restaurer qui ne peut être parfaitement reconstituée.

 

Lien Permanent pour cet article : https://www.textile-art-revue.fr/historique-2/anciennes-news/2015-2/5339-2/