Revenir à 2016

Opus Anglicanum: Masterpieces of English Medieval Embroidery 🌐

Du 1er octobre 2016 au 5 février 2017

Victoria and Albert Museum
Cromwell Rd
London SW7 2RL
Royaume-Uni

L’expression «opus anglicanum» a été inventée au 13ème siècle pour décrire les broderies de soie et de fils d’or et d’argent, grouillant d’images élaborées, très prisées et luxueuses, fabriquées en Angleterre entre le 12ème et le 15ème siècle.

Chefs -d’œuvre de broderies anglaises médiévales, plus de cents objets sont réunis. En raison de l’âge et de l’extrême fragilité de ces broderies éblouissantes, c’est probablement la dernière fois qu’une exposition d’une telle envergure sera mise en scène.

L’exposition explore les différentes phases du développement technique, artistique et économique des broderies anglaises médiévales. L’un des objets les plus spectaculaires est l’exquise Toledo cape de la Catedral Primada de Santa Maria de Toledo, qui retourne en Angleterre pour la première fois depuis qu’elle a été créée il y a 700 ans. La pièce est richement brodé de feuillages, de masques et d’oiseaux, ainsi que de la Vierge Marie et des saints, dont certains sont présentés piétinant leurs bourreaux.

L’exposition considère l’impact néfaste de la Réforme sur broderie anglaise, qui a conduit à la destruction de nombreux ornements précieux de l’église. Ceux qui ont survécu ont été soit modifiés pour répondre aux nouvelles exigences religieuses, soit cachés par des familles catholiques dissimulant leur foi. La croissance de l’intérêt pour l’art médiéval au cours du 19ème siècle est également explorée.

Lien Permanent pour cet article : https://www.textile-art-revue.fr/historique-2/anciennes-news/2016-2/opus-anglicanum-masterpieces-of-english-medieval-embroidery/