Revenir à 2016

TEXTURES

du 15 janvier au 5 mars 2016

Galerie Agnès Monplaisir
8bis, rue Jacque Callot
75 006 PARIS

Travail de la matière et jeux de texture sont les mots d’ordre de cette exposition. Dans le langage didactique, la disposition, l’entrelacement des parties qui composent un corps ou la superposition des matières définissent la texture. Cette définition est la représentation même des œuvres des artistes.

Cuirs, ors et argents de l’Eldorado historique sont à la source même des œuvres textiles de l’artiste colombienne Olga de Amaral. Novatrice,  elle a transformé l’art de la tapisserie figurative en deux dimensions en un art abstrait tridimensionnel. Ses œuvres, résultat d’un long travail d’orfèvre, scintillent de toutes les richesses tissées; la lumière joue sur cette matière sculpturale qu’on voudrait pouvoir toucher.

Cabral, artiste brésilien, vit et travaille à São Paulo. Ses toiles évoquent le flux des émotions et l’intensité de la vie humaine grâce à leur texture où la disposition des couches de peintures fait rejaillir les couleurs de manière vive et inédite.

Marcos Coelho Benjamim, artiste brésilien,  exprime par ses effets de relief, de profondeur et de superposition la répétition des rythmes, des gestes graphiques et le goût de la géométrie. L’artiste emploie des matériaux usés, aux surfaces rugueuses, comme le zinc, le fer ou le tissu, dont l’irrégularité ajoute une valeur tactile à ses œuvres. La tridimensionalité de son travail, la pénétration de la lumière entre chaque,matériau met en exergue un jeu de texture entre profondeur et relief.

Lien Permanent pour cet article : https://www.textile-art-revue.fr/historique-2/anciennes-news/2016-2/textures/