Revenir à Expositions 2020

Les Horizons perdus

Du 1er février au 2 avril 2020

Cité internationale de la tapisserie
Rue des Arts
23200 AUBUSSON

La plateforme de création de la Cité internationale de la tapisserie à Aubusson est investie par l’artiste plasticienne Delphine Ciavaldini, qui y installe une vaste pièce textile, Les Horizons Perdus.
La plateforme de création concrétise la fonction de développement de la création contemporaine de la Cité internationale de la tapisserie en mettant en avant des créations originales, issues du Fonds contemporain, les grands “chantiers” de la Cité de la tapisserie comme le projet “Aubusson tisse Tolkien”, ou encore l’accueil d’artistes en résidence. Pour ce début d’année 2020, la Cité de la tapisserie a laissé carte blanche à l’artiste plasticienne Delphine Ciavaldini pour une installation monumentale.

Ce projet développé pour la Cité internationale de la tapisserie avait connu une première étape de recherche-résidence soutenue par l’association Lainamac et la Ville de Felletin au sein de l’Église du Château de Felletin, en février-mars 2019, qui avait abouti à une première pièce monumentale : Ceci est mon corps.

Les Horizons perdus est une installation textile monumentale à caractère architectural qui permet de rentrer au cœur des arts tissés et d’en questionner les enjeux de représentativité commune et de sensibilités individuelles. Les matériaux utilisés (fils, laines, soieries, bobines, cantres, embrases, tapis, tapisseries, cartons, calques, flûtes, etc. ), sont issus du recyclage et ont été récoltés sur plusieurs années dans un rayon de dix kilomètres autour de la Cité internationale de la tapisserie à Aubusson.

https://www.cite-tapisserie.fr/fr/node/962/

 

Lien Permanent pour cet article : https://www.textile-art-revue.fr/historique-2/anciennes-news/expositions-2020/les-horizons-perdus/