Retour à Expositions 2020

Recyclage / Surcyclage

Du 20 juin au 1er novembre 2020

FONDATION VILLA  DATRIS
7 avenue des Quatre Otages
84800 L’Isle sur la Sorgue

Pour sa 10e exposition, la Fondation Villa Datris a choisi d’explorer le recyclage sous toutes ses formes dans la sculpture contemporaine et d’interroger notre relation aux objets.

Parmi les artistes sélectionnés une dizaine d’entre eux utilise le textile.

L’usage d’objets récupérés pour interroger ce qui fait art date de plus d’un siècle. Nous pensons aux collages cubistes ou suréalistes, ainsi qu’aux ready-made, puis aux nouveaux réalistes. Ce qui est nouveau dans notre XXIème siècle n’est plus le questionnement sur l’art mais celui sur le rôle de l’artiste face à des matériaux en surabondance. Ainsi, tel que cela est écrit dans la présentation de l’exposition et ce que cherche à montrer la Villa Datris est que, « à notre époque où le développement durable est devenu une priorité absolue, les artistes contemporains s’emparent avec une acuité particulière de cette question et y trouvent une riche source d’inspiration. Délibérément, par conviction ou par choix, les artistes ont recours au déchet comme matériau artistique à part entière, renonçant à l’acquisition de matériaux dit « nobles » pour créer ou composer leurs œuvres ».

Les œuvres exposées dans le batiment et le jardin de la villa sont de très bonne qualité, mais nous regrettons que la juxtaposition de celles-ci n’arrive pas à poser historiquement le problème de l’usage de produits manufacturés dans l’art. Toutes les pièces ne répondent pas à des interrogations écologiques sur le rebut ; ce serait un contresens de le laisser croire ; pourtant il y a des filiations et des rapprochements qui auraient pu être faits dans un soucis de clarté ; l’intéret de la manifestation aurait été bien plus grande et aurait été au-delà de l’exposition même des œuvres. Il est dommage de pas donner au public quelques clefs de lecture, d’autant plus que les cartels qui accompagnent les oeuvres ne sont pas d’une grande aide non plus.

Pour finir, parmi toutes ces démarches de qualité et ces pièces de valeur, citons le nom des artistes qui en produisent en utilisant le textile, ou qui ont recours à des objets souples : Awena Cozannet, Julien Creuzet, Mounir Fatmi, Andie Grande, Suzanne Husky, Julia Maria Lopez Mesa, Anita Molinero, Hans Schabus, Zoë Paul et Ifeoma U. Anayaeji.

 

Lien Permanent pour cet article : https://www.textile-art-revue.fr/historique-2/anciennes-news/expositions-2020/recyclage-surcyclage/