Revenir à 2016

Tapisserie de Bayeux, l’œil des experts

Publié le 29/1/2016 –

Un programme d’étude a été mis en place pour une durée de quatre ans pour sonder la tapisserie de Bayeux classée au patrimoine de l’Unesco en 2007. Durant cette période, chaque mois de janvier, le musée de Bayeux sera fermé au public pour permettre aux experts d’ausculter cette broderie exceptionnelle dont les conditions de conservation sont surveillées de très près.

Cette broderie qu’on appelle aussi la Tapisserie de la Reine Mathilde et qui représente la conquête de l’Angleterre par Guillaume de Normandie, est conservée à Bayeux depuis 1983 dans l’Ancien Grand Séminaire du XVIIe siècle. Les 70 mètres de tapisserie sont exposés dans une espèce de boîte en béton armée derrière une vitre blindée de 3cm d’épaisseur, en arc de cercle et sous des rampes lumineuses de faible intensité qui évitent la dégradation des couleurs.

Pour préserver les fibres de la toile de lin et les fils de laine (teints avec 8 couleurs à base de pigments naturels), la température (18/20°), le taux d’humidité (autour de 50%) sont également surveillés. Il y a un an des capteurs thermo-hygrométriques ont été installés pour connaître les échanges entre les milieux.

Lien Permanent pour cet article : https://www.textile-art-revue.fr/historique-2/archives-actualites/2016-2/tapisserie-de-bayeux-loeil-des-experts/